AU FIL DE L'ESCAUT

 

 

 

Un territoire revalorisé

grâce aux liaisons douces

Des sources de l’Escaut jusqu’aux Flandres, les voies d’eau sont encore pour beaucoup des contraintes plus qu’une ressource : il est loin le temps de la navigation qui exportait le sucre des raffineries et autres pondéreux et faisait vivre une économie aujourd’hui désoeuvrée.

 

Mais il reste l’attrait mythique pour les publics nordistes de ces paysages en amont de l’Escaut, rivières et canaux mêlés. Et des communautés de communes en Cambrésis se soucient d’une valorisation qui retisse les liens disparus entre le fil de l’eau, les cœurs de bourgs et les autres centres d’intérêt de ce territoire rural.

 

 

Alkhos et Maîtres du Rêve ont traduit en ambitions les objectifs des collectivités concernées :

  • Contribuer à la mobilité éco-responsable de la population riveraine
  • Développer une offre de loisirs à l’intention des riverains et touristes.
  • Promouvoir un développement urbain respectueux de la qualité du cadre de vie et des espaces agricoles.

 

Ces partenaires de Champ Libre ouvrent la perspective d’un itinéraire doux le long des voies d’eau, dessinant l’ossature d’une irrigation nouvelle des arrière-pays à partir du fleuve. Cela fait débat car beaucoup ont en tête les simples déambulations pratiquées tant bien que mal et sans la valeur ajoutée de centres d’intérêt existants ou futurs jalonnant les parcours : si chacun voit l’implication des résidants dans la pratique de l’aviron ou de la pêche, il reste à valoriser les itinéraires et leurs haltes pour que les visiteurs du nord de l’Europe apprécient de se perdre dans un bois sanctuaire de bio diversité, rejoignent le célèbre beffroi de Cambrai à partir des bords de l’Escaut et longent certains canaux avant d’explorer à pied, à vélo ou en voiture les restitutions archéologiques de Rue-des-vignes – sans aller jusqu’à l’excursion sur l’eau en canoë-kayak à …  ou peut être à terme à bord d’une navette basée à Cantimpré…

 

Une prise de risque intercommunale n’est envisageable que si chacun prend bien la mesure de l’impact du tourisme qui, pour être diffus, pèse néanmoins trois fois ce que pèse l’automobile en France. C’est le cheval de bataille au nom duquel Alkhos valorise de nouvelles voies vertes en France et Maîtres du Rêve organise les retombées économiques comme récemment dans les gorges de la Loire.

                                          

Écrire commentaire

Commentaires : 0