BAGNAS, VÉRITABLE MOSAÏQUE DE SALIERS EN EAU QUE LE CANAL DU MIDI ET LES RIVIÈRES FONT VIVRE

 

 

Une nouvelle étape pour l'accueil du public

L’étang de Bagnas est articulé à celui de Thau. La réserve naturelle nationale est le fruit de l’implication de l’association relayée par la maîtrise foncière aquise pour l’essentiel par le conservatoire du littoral.

 

Comment faire exister la mission d’accueil des publics dans un domaine si convoité par la pression littorale ?

 

L’agence Maîtres du Rêve associée à Emmanuel Coudel a relevé le défi de proposer d’investir les bâtiments désaffectés du grand Bagnas pour un dispositif outillant la conservation de la réserve mais se donnant aussi l’objectif de concerner les séjournants du littoral. L’ancien bâtiment des salins est en fait une exploitation viticole qui bénéficia de la crise du phylloxera : ici les ceps de vigne enracinés dans les sables n’eurent pas à en souffrir.

 

Il reste à l’échelle d’une communauté d’agglomérations à trouver une ressource nécessaire pour programmer sur dix ans une réhabilitation progressive.

 

Le héron pourpre ou le crapaud pélobates pourront nicher dans la roseraie et s’enfouir dans le marais sous les yeux d’un visiteur qui ne les dérangera pas.

Écrire commentaire

Commentaires : 0