La Sélune, une nouvelle destination 

Restituer la continuité écologique et rendre accessible au saumon la remontée de la rivière qui irrigue la baie du Mont-Saint-Michel, voilà un noble objectif décrété par le Grenelle de l’environnement.

Mais cette décision bien que relayant d’anciens travaux du SAGE du bassin versant, suppose l’arasement de deux barrages et des plans d’eau corrélatifs qui ont fondé l’économie touristique  de cette vallée et les usages de proximité, notamment la pêche aux carnassiers. La décision est loin de faire l’unanimité sur le plan local.

Le groupement constitué autour de Maîtres du Rêve -et qui associe notamment A2H, Parcours et Alkhos- est chargé de mettre en oeuvre le passage à l’acte, après des années d’atermoiement. La mission comprend :

- La vérification du bien fondé des projets d’aménagements d’une vallée dont le foncier libéré sous maitrise publique riche d’un linéaire de bord de rivière de plus de 20 km constitue une singularité forte riche en possibilités,

- La hiérarchisation des efforts d’aménagements, de réorganisation et de promotion d’une vallée qui par ses sédiments généra de tous temps le phénomène de la Baie du Mont-Saint-Michel, et constitue un formidable terrain de jeu et d’initiation à la nature et à la pêche.

- La préfiguration des circulations douces et supports d’activités de pleine nature, et des pénétrantes irriguant l’arrière pays riche de son plateau agricole et des architectures vernaculaires normandes.

- La participation de tous ceux qui ont un attachement à cette vallée, aux décisions qui engagent son avenir par des enquêtes ateliers et séminaires de validation.

 L’indispensable accompagnement dans le passage à l’acte.