Le jeu en outil participatif

S’appuyer sur le jeu pour faire participer les acteurs d’un territoire à la définition d’un projet de valorisation n’est pas nouveau mais sacrément efficace. Exemple des acteurs de la filière du cheval de trait percheron pour démarrer le renouveau de la race et se mettre en ordre de marche…

 

Les consultants de Parcours Conseil ont fait référence à leur expérience d’animateur et d’éducateur sportif pour concevoir le déroulé de la séance, car phosphorer est un véritable sport. Il s’agit en l’occurrence de faire passer des étapes aux participants du jeu, de les faire imaginer l’avenir en jouant ensemble à l’intérieur de règles assez précises. Celles-ci permettent d’encadrer et de rythmer la séance organisée sur une demi-journée.
 
Réalisé à la suite d’une période de diagnostic et de recherche d’axes de développement, le travail de préparation de la séance est assez conséquent puisqu’il doit fournir aux acteurs/joueurs des pièces de puzzle et des éléments permettant de construire de véritables projets. A chaque équipe de choisir son sujet, de piocher dans les éléments qui leur sont fournis, d’inventer des étapes imaginatives dans un temps contraint. L’intérêt de l’exercice réside dans la façon de présenter le projet final de chaque équipe devant l’assemblée entière avant un vote général pour classer les projets et choisir celui que les participants estiment être le meilleur pour agir.
 

La centaine d’acteurs de la filière de la race percheronne présente pour cette séance de jeu géant s’est totalement mobilisée autour du projet qu’elle a choisi à l'issue du vote: l’organisation du Mondial de cheval Percheron en 2016 au Haras du Pin. L’occasion de mettre en œuvre des actions de commercialisation de chevaux territoriaux dans les villes, de monter des produits touristiques de découverte du Perche et de la Normandie sur la thématique du cheval, de rénover les concours de race et de les ouvrir au public…

 

 

Laurence Mory

Parcours Conseil

 

 

 

<<< Retour sur toutes les Actualités