Innover c’est continuer d’exister.

La démarche d’innovation peut être présente partout, dans tous les métiers. Nous cherchons à innover dans nos méthodes en mettant plus de participation humaine dans nos démarches, comme nous le faisons systématiquement dans la définition commune de produits touristiques de territoire avec les acteurs professionnels locaux. Mais surtout nous accompagnons les professionnels du tourisme des territoires à organiser leur démarche d’innovation.

 

Si l’innovation peut paraître le fruit d’une bonne idée à un moment donné, elle doit être surtout un état d’esprit et le fruit d’une démarche bien organisée.

 

Innover c’est bon pour le moral !

La démarche d’innovation alterne des phases de créativité ouvertes et des phases de recentrage plus fermées, très sollicitantes pour les cerveaux. Participer à ces démarches en groupe est un travail très valorisant au cours duquel chacun produit de la dopamine. C’est grisant de produire des idées nouvelles ! On ressort de ces séances fatigués mais gonflés à bloc : c’est bon pour le moral !

 

Innover, c’est bon pour le social !

Aller jusqu’au bout de la démarche, c’est-à-dire jusqu’à la sortie d’un produit ou d’un service innovant, en ayant monté l’ensemble du processus jusqu’au business model, est producteur d’emplois à moyen et long terme. C’est bon pour le social !

 

Innover c’est bon pour l’économie !

Réfléchir aux innovations porteuses et productrices d’économie, même à petite échelle, est noble au sens où pouvoir vendre de nouveaux produits ou services consolide les entreprises existantes et crée de nouvelles entreprises. Nous accompagnons les entrepreneurs de loisirs à réfléchir à ce qu’ils peuvent proposer comme services marchands en révolutionnant leur approche habituelle. Par exemple, comprendre et prendre en compte les besoins et les comportements des citadins pour mettre en place dans son entreprise de loisirs des offres de connaissance de la relation homme/cheval. Une nouvelle façon de consolider l’économie de petites entreprises.

 

Innover, c’est bon pour la planète !

Diminuer l’empreinte humaine sur la nature se fera en innovant, en réinventant des coutumes tombées en désuétude ou en allant chercher se qui se fait ailleurs et en adaptant des idées d’ailleurs, notamment des pays du sud qui ont beaucoup à nous donner. C’est que nous faisons avec les stagiaires dirigeants d’établissements de loisirs que nous formons, par exemple en réinventant leur approche du traitement de leurs déchets en compost revendu ou réutilisé.

 

Finalement, innover et en avoir conscience, c’est bien continuer d’exister !

 

Laurence Mory

Parcours Conseil

 

 

 

<<< Retour sur toutes les Actualités